Rosée d’Amour

 

37f4a4d3 

Une rosée d’amour dénudée…

En été, le lys et la rose

Jalousent leurs tons et leurs poses,

L’automne fait des bruits froissés

De nos tumultueux baisers (…)

Mais je commence à perdre espoir

Sur cet amour vrai

Le coeur blessé, je m’en vais

Par-delà le temps…

Ô Aimer… Je t’aime tellement

Que mon coeur saigne…

Il saigne comme s’il avait reçu une flèche

Pour à tout jamais,

Éteindre la flamme

Qui brille en moi.

Les beaux étés sans toi,

C’est la nuit sans flambeau.

J’ai refermé mes bras, pour t’atteindre

 

Et frapper à mon coeur, c’est frapper au tombeau.

Du haut de ma tour,

Je hurle notre amour

Afin que mes mots dépassent le mur du son ;

Je veux que le peuple sache que nous nous aimons !

J’ai voulu te retenir

Un instant pour puiser la force de te laisser aller,

J’ai voulu te serrer très fort avec l’espoir de t’ouvrir

Et j’ai tout perdu en quelques jours…

Pourquoi mon amour,

Pourquoi ?

Je ne suis plus qu’une rosée d’amour dénudée

A l’attente du jour où je scintillerais

Encore beaucoup plus belle

De nos rencontres…

J’aimerais que mes seules pensées te lavent de tes fatigues

Et dissipent tes inquiétudes.

C’est ma façon à moi

De m’occuper de toi.

Mon bébé d’amour,

Reviens-moi

Car c’est dans le bleu du ciel que je t’écouterais

Et dans le rire des saisons que je te chercherais…

En été, le lys et la rose

Jalouseront leurs tons et leurs poses,

L’automne fera des bruits froissés

De nos tumultueux baisers (…)

 

 

* * *

Ecrit par Jenny MARTY

159-caillou

Mes autres pages à visiter..

A garder dans vos favoris...

06Mon combat contre la fibromyalgie

06La symphonie des mots

06Ma page facebook

06 Pupuce, Câline & Sweety