Mes pas m’emportent

 

 4a8a1086

La tête baissée, je vais où mes pas m’emportent
Peu importe l’endroit, je veux atteindre la porte
De l’oubli pour toujours, avant la tombée de la nuit
Je m’enlise dans une marée d’embrun… Je fuis !

Mon regard bleuté suit les traces sur le sable fin
Soudain, je m’attarde sur un sublime coquillage
Que je ramène à moi avec douceur et de ma main
Je le nettoie car il vient d’échouer sur le rivage

Les vagues viennent embrasser mes pieds
Au loin, la lune se pavane sur la mer agitée
Le vent semble faire danser les peupliers
Et je suis là… À vouloir bannir mon passé

Marqué par la douleur et la beauté de l’âge
Qu’il est bon de sentir l’air sur mon visage
Mes pas m’emportent au-delà de mes espérances

Là, où la sérénité de l’amour a toute son importance
Je continue ma traversée en paix, au côté de la mer
Le chignon défait, mes cheveux semblent s’envoler
Tout comme le bas de ma jupe avec ses volants brodés
C’est presque irréel… Oui ! Je surfe entre le ciel et la terre

Je cours, cours à perdre haleine sur le sable chaud
À la rencontre de mon devenir… Derrière cette porte
Que je viens d’atteindre. Mes pas m’emportent
Vers ce lieu Saint qu’est L’AMOUR… C’est si beau
…À genoux et pour toi, j’en redemande
Pour t’abreuver de ces quelques mots
Comme une simple offrande

 

 

Ecrit par jenny MARTY

000aaaGigietLove117366041173_gros

Mes autres pages à visiter..

A garder dans vos favoris...

06Mon combat contre la fibromyalgie

06La symphonie des mots

06Ma page facebook

06 Pupuce, Câline & Sweety

 

Créez gratuitement un livre d'or pour votre site avec Livre-dor.net


Visit Auteur et Éditeur