Mes douleurs

 

 0m_f-nue-n-et-b-2

Diffuses, elles se faufilent entre mes chairs

Pour me montrer qu’elles sont les plus fortes

En étant toujours présentes aux portes

De mes réveils et sommeils, de mes viscères.

 

Tantôts silencieux, tantôt voraces

Comme si elles prenaient mon corps

En otage, d’un instant triste et mort,

Elles martyrisent mon être en surface.

 

Elles deviennent miennes, mon quotidien

Où je me bats moralement contre elles,

Elles que je ne voulais pas, elles infidèles

Et fausses amies qui ne me font pas du bien.

 

Mon sommeil en est complètement dérangé !

Mes activités, loisirs et passions, aussi

Cela va des tâches ménagères à la poésie

Et je ne sais plus vraiment où me tourner

 

Ma force musculaire s’en va grâce à vous

Car je ne peux tenir une tasse de café

Sans oublier qu’elle pourrait tomber.

Je souffre, je râle, j’endure, c’est fou !

 

Diffuses, douloureuses, vous êtes bien là

En moi, dans mes chairs, dans mon être

En sortant dehors, je ne laisse rien paraître

Pour rester telle que je suis, ici-bas.

 

Oh, je ne verserai aucun pleur

Pour vous, mes douleurs !

 

 

Ecrit par @ Jenny Marty

40a07a08

Mes deux autres blogs à visiter..

A garder dans vos favoris...

 

06Mon combat contre la fibromyalgie

06La symphonie des mots

06Ma page facebook